Le temps d’un goûter, bilan mitigé pour le premier trimestre

Développer le savoir être. Apprendre à écouter, laisser parler l’autre, attendre son tour, lever la main, autant de petites attitudes du quotidien qui permettent de vivre en communauté et de faire progresser la classe dans les apprentissages. Ce premier trimestre a posé les nouvelles bases du vivre ensemble, les règles se mettent en action doucement, c’est positif pour le bon déroulement futur de l’année.
En revanche ce goûter est l’occasion d’évoquer un sujet plus « sensible ». La difficile communication entre les professeurs et les élèves.
Les professeurs doivent prendre conscience qu’ils enseignent à des élèves « décrocheurs », ils doivent arriver à les comprendre, pour adapter leur pédagogie, à leur consacrer plus de temps pour que l’apprentissage puisse se faire.
Les élèves de leur côté doivent aussi comprendre que l’Académie des Arts est avant tout un lieu d’apprentissage, différent, conçu pour eux, pour les faire avancer, mais où leur comportement a une importance primordiale dans leur réussite au sein de ce programme. De mauvaises attitudes, des interprétations rapides ou erronées et une capacité des élèves à être dans l’accusation systématique ne sont pas acceptables au sein de l’Académie des Arts.
Un axe de travail donc pour le second trimestre, associé à un accompagnement du délégué de la classe pour qu’il puisse pleinement exercer son rôle de relais entre professeurs et élèves.
À suivre donc !